Contributeurs projet Résiliences

Missions

Elles sont de trois ordres :

  • Réalisation de missions :

    • Effectuer des missions rémunérées de transformation des organisations pour le compte d'entreprises et d'institutions.

  • Développement :

    • Production intellectuelle :

      • Participer à la création des offres Résiliences, à la constitution du récit

      • Participer à la création de nouvelles méthodologies d'accompagnement sur la transformation des organisations

      • Écrire des articles, tribunes, etc. et les diffuser sur les réseaux sociaux

      • Participer à la veille sur la transformation des organisations et gérer les réseaux sociaux Résiliences et perso

      • Réaliser/document des use cases et capitaliser sur les méthodes utilisées

    • Développement commercial :

      • Participer à des événements réseau ou les organiser

      • Prendre des rendez-vous et générer des leads

      • Écrire des propositions commerciales et participer à la négociation

  • Développement communautaire - De manière contributive, donner de son temps pour la communauté Résiliences :

    • Création et entretien de liens avec les membres de la communauté

    • Participer à l'organisation des événements et rdv de la communauté (summits, retraites, etc.)

    • Mettre en place des mécanismes de solidarité au sein de la communauté

    • Participer au on-boarding des nouveaux membres de la communauté

    • Participer à des missions pro bono pour des membres de l'écosystème

Engagements nécessaire

  • Participer au moins à la réunion bi-mensuelle de 2 heures

  • Se dégager plus de 2 jours par mois (hors production de missions)

  • S’engager sur au moins 6 mois de travail effectif

Période probatoire de 4 mois avant entrée officielle dans le collège des contributeurs (=achat de parts) par cooptation d'au moins 3 autres contributeurs Résiliences et fondateurs.

On-boarding

Le modèle d'intégration de Résiliences est fortement calqué sur celui de Ouishare : il est par principe ouvert mais nécessite ensuite très vite l'adhésion à des valeurs, au projet d'utilité sociale, à des rites et finalement à une culture. Une acculturation est donc nécessaire. Elle peut s'étaler sur plusieurs mois. Ell permet d'apprendre à se connaître. Elle nécessite de passer du temps à échanger, à lire, à co-écrire et plus fondamentalement, à "s'engager dans l'action" (sur une mission, sur la co-rédaction d'un article ou d'une tribune, sur la co-construction d'une formation ou d'un événement) souvent accompagné par un "poisson pilote" plus ancien dans la communauté. Souvent cette phase initiale demande de passer du temps pro-bono, une façon de "mouiller le maillot" qui permet ensuite plus légitimement de faire partie de la communauté.

Que peut-on attendre de Résiliences ?

  • Utiliser la marque Résiliences pour aller chercher des missions de transformation des organisations auprès d'entreprises et d'institutions,

    • Priorité aux contributeurs projet pour effectuer les missions,

  • Un cadre de travail épanouissant humainement (convivialité, échanges, solidarité, ...) et intellectuellement où les contributeurs participent activement à la création de contenu dans le champ de la transformation des organisations,

  • Une dynamique collective qui, par la transformation des organisations, souhaite avoir un impact concret pour faire émerger une société équitable, juste et résiliente.